• Global Sports Forum Barcelona – Episode 2

    Date: 2011.03.10 | Cédric Gründler | Category: Brands, General, Technology, Women

    Les affaires sérieuses ont commencé aujourd’hui avec les premières conférences  sur des thèmes variés.

    Après l’ouverture officiel de l’événement réalisée par le recordman du monde du saut à la perche (pour combien de temps encore ?) Serguei Bubka, Jordi Hereu, le maire de Barcelone, et Jaime Lissavetzky, Secrétaire d’Etat au sport, nous avons assisté à une table ronde très intéressante intitulée « ces femmes qui font la différences dans le sport ».

     

    Pendant plus d’une heure, Samantha Davies, Donna de Varona, Mia Hamm, Chantal Jouanno, Urvasi Naidoo, Pernilla Wiberg et Katarina Witt ont échangé sur la place de la femme dans le sport en général et dans le sport de haut niveau en particulier, sur les différences constatées entre le traitement du sport féminin et du sport masculin, autant en termes de pratiques que de médiatisation et également leur vision du sport féminin.

    Notre ministre des sports a été loin d’être ridicule devant ce panel multi médaillé et s’est exprimé dans un très bon anglais (pas toujours le cas de nos ministres, il faut le noter). Elle a regretté que le nombre de sportives soit bien inférieur à celui des sportifs (moitiés moins de pratiquantes que de pratiquants) et que le sport féminin ne soit pas plus diffusé sur nos antennes. A ce sujet, elle travaille actuellement avec les principaux médias français pour que la place du sport féminin (et notamment du foot) soit plus grande.

    Autre moment fort de cette session, l’émotion de Mia Hamm lorsqu’elle expliquait que ses parents avaient poussés leurs enfants à vivre leur passion avant tout. « Je n’ai pas choisi le sport, c’est le sport qui m’a choisi », a t’elle précisé avant d’ajouter « je ne sais pas peindre ni jouer d’un instrument. J’ai fait du sport parce que c’est ce que je savais faire. »

    Autre thème abordé lors de cette matinée, Le sport, contenu phare pour l’avenir de ma marque: l’expérience Yahoo!, une conférence passionnante animé par Rich Riley et prouvant s’il en était encore besoin que Yahoo ! a parfaitement opéré son virage de la recherche vers le contenu. Le sport est au cœur de leur dispositif et repose sur 4 grands préceptes « Maximize your content, Personalize Your Content, Build your brand, and Be everywhere. » Si cette doctrine peut s’appliquer pour tous les sujets, elle trouve tout son sens dans le sport.

    Pour Yahoo !, « The TV is just another screen. We work with broadcasters to bring the Yahoo! experience to TV as well as mobile and PC. » a précisé Rich Riley. Avec le développement exponentiel des TV connectés, il y a fort à parier que Yahoo ! occupera bientôt une place prépondérante dans notre télévision.

    Par ailleurs, pour appuyer son développement dans le sport, l’entreprise californienne a développé plusieurs outils collaboratifs à même de ravir les fans de sports en tout genre : Citizen Sports,  une plateforme collaborative d’échanges entre les fans de sports, et  Yahoo! Livestand, un kiosque numérique pour les tablettes numériques comme l’iPad.

    Citizensports.com


    Livestand

    Par la suite, il nous a été donné d’écouter Oscar Pistorius, recordman du monde du 100m, 200m et 400m paralympique et qui avait manqué sa qualification pour les derniers JO valident pour seulement 7 centièmes. Amputés des jambes dès son plus jeune âge, Pistorius n’a jamais considéré son absence de jambes comme un handicap. « Quand j’en parlais à la maison, ma mère me disait : tu mets tes prothèses comme ton frère met ses chaussures. Il n’y a pas de différences. » précise-t-il. Son souhait désormais ? Participer aux prochains JO avec les valides.

    Pour conclure cette matinée, un échange entre Jocelyn Robiot et Guy-Laurent Epstein autour d’une question les concernant tous deux : adidas et l’UEFA : comment maintenir la flamme ?. Il fut beaucoup question du ballon de la Ligue des Champions, considéré par Adidas comme une « véritable icône » qu’il faut chaque année améliorer tout en en conservant le design.

    Voilà, c’est tout pour ce matin (et c’est déjà pas mal !).  Rendez-vous ce soir (ou demain matin) pour la suite de mes pérégrinations barcelonaises qui me conduiront dans l’antre du puissant Barça, le Camp Nou !